Informations Pratiques

Chartes et droits des patients

Durant votre séjour à la Clinique, vous serez tenu informé de l’évolution de votre état de santé par les équipes médicales et soignantes.

Les informations relatives à votre santé sont consignées dans votre dossier médical qui sera conservé par la Clinique selon la réglementation en vigueur. Les personnels hospitaliers sont tenus au secret professionnel.

Des documents définissent le droit des usagers.

On peut les retrouver ci dessous :

Résumé CHARTE PATIENT

Plus d’informations dans le livret d’accueil de la clinique.

La non divulgation de présence

Si vous souhaitez que votre hospitalisation se fasse en toute confidentialité et revêt un caractère privé,
vous pouvez demander la non divulgation de votre présence dans l’établissement. Veuillez le signaler
lors de la réservation ou dès l’accueil.

Plus d’informations dans le livret d’accueil de la clinique.

CDU (Commission Des  Usagers)

Il existe une Commission des Usagers
SES MISSIONS
•Veiller au respect des droits des usagers.
•Contribuer par ses avis et propositions à l’amélioration de la politique d’accueil et de prise en charge les personnes malades et de leurs proches.
•Faciliter les démarches de ces personnes.
Plus d’information

Plus d’informations dans le livret d’accueil de la clinique.

Prise en charge de la douleur

Notre Contrat d’engagement contre la douleur

Vous avez peur d’avoir mal…
Prévenir, traiter ou soulager votre douleur c’est possible

L’équipe pluridisciplinaire de la polyclinique s’engage à prendre en charge votre douleur en vous
aidant à ne plus avoir mal ou à avoir moins mal.
Pour cela, nous nous engageons à :

– Répondre à vos questions

– Expliquer les soins que nous allons vous faire et leur déroulement

– Évaluer votre douleur : Tout le monde ne réagit pas de la même manière devant la douleur. Il est
possible d’en mesurer l’intensité. Pour nous aider à mieux adapter votre traitement, vous pouvez nous
indiquer « combien » vous avez mal en notant votre douleur de 0 à 10 ou en vous aidant d’une
réglette d’évaluation.

– Prévenir les douleurs provoquées par certains soins ou examens (piqûres, pansements, pose de
sonde ou de perfusion, mobilisations, … ).

– Traiter ou soulager les douleurs aiguës comme chroniques en utilisant le ou les moyens les mieux
adaptés.

La personne de confiance

(cf article L. 1111-6 du code de la santé publique)

Pendant votre séjour, vous pouvez désigner une personne de votre entourage en qui vous avez toute
confiance, pour vous accompagner tout au long des soins et des décisions à prendre.
Cette personne, que l’établissement considérera comme votre « personne de confiance », sera
consultée dans le cas où vous ne seriez pas en mesure d’exprimer votre volonté ou de recevoir
l’information nécessaire à cette fin.
Elle pourra en outre, si vous le souhaitez, assister aux entretiens médicaux afin de participer aux
prises de décision vous concernant.
Sachez que vous pouvez annuler votre désignation ou en modifier les termes à tout moment.
Cette désignation doit être réalisée par écrit et contresignée par la personne désignée.

Les directives anticipées

(cf. article L. 1111-11 du code de la santé publique)
Toute personne majeure peut rédiger des directives anticipées pour le cas où elle serait un jour hors
d’exprimer sa volonté. Ces directives anticipées expriment la volonté de la personne relative à
sa fin de vie en ce qui concerne les conditions de la poursuite, de la limitation, de l’arrêt ou du refus de
traitement ou d’acte médicaux.
A tout moment et par tout moyen, elles sont révisables et révocables. Elles peuvent être rédigées sur
un support mis à disposition.
Les directives anticipées s’imposent au médecin pour toute décision d’investigation, d’intervention ou
de traitement, sauf en cas d’urgence vitale pendant le temps nécessaire à une évaluation complète de
la situation et lorsque les directives anticipées apparaissent manifestement inappropriées ou non
conformes à la situation médicale.